The Miser and The Magpie

A Magpie stole gold from a Miser who said the Magpie should die for stealing. Magpie said the Miser is more guilty for secreting, not using, the gold.

Wealth not used is wealth wasted.

JBR CollectionJBR Collection

Miser and Magpie

Ernest Griset (1874)

As a Miser sat at his desk counting over his heaps of gold, a Magpie, which had escaped from its cage, picked up a guinea and hopped away with it. The Miser, who never failed to count his money over the second time, immediately missed the piece, and rising up from his seat in the utmost consternation, observed the felon hiding it in a crevice in the floor. “And art thou,” cried he, “that worst of thieves, who hast robbed me of my gold, without the plea of necessity and without regard to its proper use? But thy life shall atone for so preposterous a villainy.” “Soft words, good master,” quoth the Magpie; “have I, then, injured you in any other sense than you defraud the public? And am I not using your money in the same way that you do yourself? If I must lose my life for hiding a single guinea, what do you, I pray, deserve, who secrete so many thousands?”

Fables de La Fontainede La Fontaine (Le Thésauriseur et le Singe)

Fontaine - Miser and MonkeyUn homme accumuloit. On sait que cette erreur
Va souvent jusqu’à la fureur.
Celui-ci ne songeoit que ducats et pistoles.
Quand ces biens sont oisifs, je tiens qu’ils sont frivoles.
Pour sûreté de son trésor,
Notre avare habitoit un lieu dont Amphitrite
Défendoit aux voleurs de toutes parts l’abord.
Là, d’une volupté selon moi fort petite,
Et selon lui fort grande, il entassoit toujours:
Il passoit les nuits et les jours
A compter, calculer, supputer sans relâche,
Calculant, supputant, comptant comme à la tâche,
Car il trouvoit toujours du mécompte à son fait.
Un gros singe, plus sage, à mon sens, que son maître,
Jetoit quelques doublons toujours par la fenêtre,
Et rendoit le compte imparfait:
La chambre bien cadenassée
Permettoit de laisser l’argent sur le comptoir.
Un beau jour dom Bertrand se mit dans la pensée
D’en faire un sacrifice au liquide manoir.
Quant à moi, lorsque je compare
Les plaisirs de ce singe à ceux de cet avare,
Je ne sais bonnement auquel donner le prix:
Dom Bertrand gagneroit près de certains esprits;
Les raisons en seroient trop longues à déduire.
Un jour donc l’animal, qui ne songeoit qu’à nuire,
Détachoit du monceau tantôt quelque doublon,
Un jacobus, un ducaton,
Et puis quelque noble à la rose;
Eprouvoit son adresse et sa force à jeter
Ces morceaux de métal, qui se font souhaiter
Par les humains sur toute chose.
S’il n’avoit entendu son compteur à la fin
Mettre la clef dans la serrure,
Les ducats auroient tous pris le même chemin,
Et couru la même aventure;
Il les auroit fait tous voler jusqu’au dernier
Dans le gouffre enrichi par maint et maint naufrage.
Dieu veuille préserver maint et maint financier
Qui n’en fait pas meilleur usage!